C’est l’hôpital qui se fout de la charité dans une Belgique gouvernée par l’extrême droite NVA

C’est l’hôpital qui se fout de la charité dans une Belgique gouvernée par l’extrême droite NVA. Ce n’est pas le PS qui doit disparaitre, mais tout l’appareil politique. Seuls les citoyens doivent pouvoir décider. Il faut donc abolir tous les partis politiques et retirer tous leurs financements. Composer un parlement citoyen qui se chargera de voter les lois et donner les consignes aux patrons d’administration, eux mêmes recrutés sur base d’examens et payés comme des hauts fonctionnaires. Les parlementaires doivent également être payés comme des fonctionnaires avec un plafond de 3500€. La démocratie par le tirage au sort de ses dirigeants.
Et si la Flandre ne veut pas de ça, qu’on lui donne son indépendance et qu’on reprenne Bruxelles et les communes francophones lâchement cédées pour de basses raisons financières. Bruxelles, plus de 80% de francophones et un gouvernement bruxellois 50/50. Il n’y a qu’en Belgique que ce genre d’aberration peut exister ou dans les colonies françaises. Dans les deux cas, c’est du totalitarisme.
See Translation

  • Eugene-oleffe Vincent
    août 3, 2017

    Totally agree

  • Eugene-oleffe Vincent

    Totally agree

  • Claude Bertieaux
    août 3, 2017

    en voilà une bonne idée Pascal ! Car, CDH, PS, MR et Co c'est du pareil au même !

  • Claude Bertieaux

    en voilà une bonne idée Pascal ! Car, CDH, PS, MR et Co c’est du pareil au même !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[contact-form-7 id="124" title="Contact form 1"]